Démarche du collectif

Les fondements de la démarche

  • Faire partie d’une démarche collective (au-delà de l’activité professionnelle) souhaitant promouvoir la logistique urbaine durable. Être ensemble des témoins des initiatives à vélo et ainsi devenir des modèles duplicables en France et dans les grandes villes européennes.– Avoir un espace social de discussion et d’entraide entre personne du même secteur (travail à vélo)
  • Avoir une force de communication plus importante et plus de poids sur la politique locale
  • Développer son réseau clientèle et s’échanger les bons plans

Les fondements du projet

  • Développer la logistique urbaine à vélo
  • Attirer d’autres entrepreneurs ou d’autres prises d’initiatives à vélo
  • Promouvoir les activités des autres
  • Un local visible dédié

(idées : Un groupement d’achat et avoir une borne de recharge de son tel à vélo, comme à la gare montparnasse)

Les fondements du collectif (En quoi les membres du collectif s’engagent les uns envers les autres ?)

  • Faire la promotion du collectif et des entreprises qui le constituent
  • Privilégier les activités au sein du collectif dans son activité professionnelle
  • Se respecter et avoir un discours positif entre confrères
  • Être solidaire
  • Respecter les règles du collectif (cf ci-dessous)
  • Partager les charges du collectif, les droits et les devoirs (cf ci-dessous)

Les règles du collectif

  • 1 entreprise => 1 voix
  • Le mode de décision est la majorité (des présents ou des votants (via doodle)), en visant le consensus
  • Les décisions importantes doivent être soumises au vote (via doodle) 15 jours avant la réunion dédiées ou la date butoir pour que tous puissent s’exprimer
  • Les entrées et sorties dans le collectif sont soumises au vote. (4 conditions : être entrepreneur, travailler sur Nantes, utiliser un vélo « utilitaire » (pour transporter du matériel en propre ou pour le compte d’autrui), vouloir faire la promotion de l’usage de ce vélo utilitaire)
  • Réunion conviviale Afterwork Boîtes à vélo le 10 de chaque mois au local entre 18h et 20h. Cette réunion est ouverte au public.
  • Les permanences auront lieux les mercredis et samedis après midi. (horaires encore à définir).

Les charges du collectif

Pour être membre des Boîtes à vélo (et donc apparaitre sur les futurs flyers), une cotisation trimestrielle de € par entreprise est due à partir de janvier 2015 . Le paiement peut se faire en une ou plusieurs fois). Un engagement sur l’année est demandé (sauf ceux qui sont au démarrage).
Cette cotisation couvre les charges de fonctionnement du collectif et du local.
Elle permet d’avoir des droits en tant que membre du collectif et engage à respecter des devoirs.

Autres entrées financières

  • Cotisation annuelle à l’association Boîtes à vélo pour les sympathisants : €/an (carte à réfléchir)
  • Faire des ateliers et/ou évènements pour financer
  • Financement extérieur (prix, dons…)